Dans la revue « N’autre École »…

Marie-Sophie, pédagogue au GRPAS, nous parle de la pédagogie sociale en confinement, à lire sur le lien suivant à la (...)

Marie-Sophie, pédagogue au GRPAS, nous parle de la pédagogie sociale en confinement, à lire sur le lien suivant à la page 30; https://www.questionsdeclasses.org/IMG/pdf/n5hebdo.pdf

À Maurepas

Les 4 pédagogues sont de nouveau sur le quartier depuis ce début de semaine, ils ont croisés quelques familles, jeunes (...)

Les 4 pédagogues sont de nouveau sur le quartier depuis ce début de semaine, ils ont croisés quelques familles, jeunes et enfants. Ils passent autour de chez vous mais ils peuvent aussi revenir toquer à votre porte…

À Maurepas
Yanis, Naya et Naïla à leur fenêtre pour prendre des nouvelles après ce confinement. Photo prise par Marie-Sophie, pédagogue de rue.

Le retour des pédagogues !

Après cette période de confinement, les pédagogues lâche un peu le téléphone, l’ordinateur et s’aventure sur les territoires d’interventions, attendez-vous (...)

Après cette période de confinement, les pédagogues lâche un peu le téléphone, l’ordinateur et s’aventure sur les territoires d’interventions, attendez-vous à les voir masqués mais toujours reconnaissables !

Le retour des pédagogues !
Adeline, Marie et Diane sont de retour sur le territoire du Val d'Ille Aubigné.

Depuis bientôt 40 ans, les GPAS pratiquent la pédagogie sociale auprès d’enfants et d’adolescents, sur des territoires urbains et ruraux. La pédagogie sociale se définit comme un art du trajet à la recherche d’un maximum de rencontres. Elle n’a pas de locaux d’activités et ne fréquente que les espaces publics. Son pari éducatif : que la diversité des espaces sociaux fréquentés, et donc des personnes qui y vivent et s’y rencontrent, puissent permettre aux enfants et aux adolescents de constater qu’il existe de multiples manières d’exister et de concevoir la société, chemin d’une émancipation possible.

Cela se concrétise tous les jours par 3 ou 4 enfants, accompagnés d’un-e pédagogue de rue, qui partent à la rencontre de lieux et de personnes. Le groupe se saisit aussi bien du territoire de proximité que de destinations plus lointaines accessibles en vélo, bus, tramway ou métro ; les lieux fréquentés sont ceux destinés aux loisirs et à la culture comme aux activités professionnelles, bénévoles, militantes de tout type.