Une première à vélo

Pavina, Clara, Fabien, Ilann, Syana et leurs mamans ont affronté le froid et ils sont allés au parc. L’occasion pour (...)

Pavina, Clara, Fabien, Ilann, Syana et leurs mamans ont affronté le froid et ils sont allés au parc. L’occasion pour certains de profiter d’un moment en famille et pour d’autres d’apprendre à faire du vélo sur la piste cyclable aménagé pour s’initier au code de la route à vélo.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-maurepas-ils-re-mettent-les-ados-en-selle-6632729

Une première à vélo
Apprentissage du vélo avec les pédagogues. Le samedi 30 novembre, au parc de maurepas.

Jus de pommes !

Ramassage collectif avec les familles et les jeunes pour presser la cuvée 2019 de jus de pommes à la Mézière. (...)

Ramassage collectif avec les familles et les jeunes pour presser la cuvée 2019 de jus de pommes à la Mézière. Résultat: 360 litres de délicieux nectar.

Jus de pommes !
Si vous passez au GPAS, à St Aubin d'Aubigné, vous pouvez goûter le jus confectionner par les jeunes.

Au village Climat Déclic

Ce weekend, les enfants et les familles du GPAS ont été mobilisés pour participer à Climat Déclic, à Brest. Les (...)

Ce weekend, les enfants et les familles du GPAS ont été mobilisés pour participer à Climat Déclic, à Brest. Les enfants et parents ont eu le plaisir de faire de la soupe avec l’aide des pédagogues.

Au village Climat Déclic
Le dimanche 17 novembre 2019, aux ateliers des Capucins.

Depuis bientôt 40 ans, les GPAS pratiquent la pédagogie sociale auprès d’enfants et d’adolescents, sur des territoires urbains et ruraux. La pédagogie sociale se définit comme un art du trajet à la recherche d’un maximum de rencontres. Elle n’a pas de locaux d’activités et ne fréquente que les espaces publics. Son pari éducatif : que la diversité des espaces sociaux fréquentés, et donc des personnes qui y vivent et s’y rencontrent, puissent permettre aux enfants et aux adolescents de constater qu’il existe de multiples manières d’exister et de concevoir la société, chemin d’une émancipation possible.

Cela se concrétise tous les jours par 3 ou 4 enfants, accompagnés d’un-e pédagogue de rue, qui partent à la rencontre de lieux et de personnes. Le groupe se saisit aussi bien du territoire de proximité que de destinations plus lointaines accessibles en vélo, bus, tramway ou métro ; les lieux fréquentés sont ceux destinés aux loisirs et à la culture comme aux activités professionnelles, bénévoles, militantes de tout type.