Le BAFA, c’est quoi ?

Le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) est une formation validée par un brevet délivré par le Ministère de la santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative. Le BAFA permet d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en Accueil Collectif de Mineurs.

Ces accueils ont vocation à offrir aux enfants et aux jeunes des activités éducatives adaptées à leurs besoins, durant les temps de loisirs et de vacances. Les organisateurs de ces accueils sont en majorité des associations, des mairies ou des comités d’entreprise. Ils peuvent être également des sociétés commerciales ou des particuliers.

À quoi vous prépare le BAFA ?

La formation préparant à l’obtention de ce brevet a pour objectif de vous préparer à exercer les fonctions suivantes :

  • assurer la sécurité physique et morale des mineurs.
  • assurer la sécurité physique et morale des mineurs et en particulier les sensibiliser, dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet pédagogique, aux risques liés notamment aux conduites addictives et aux pratiques sexuelles ; apporter, le cas échéant, une réponse adaptée aux situations auxquelles ils sont confrontés ;
  • construire une relation de qualité avec les mineurs qu’elle soit individuelle ou collective et veiller notamment à prévenir toute forme de discrimination ;.
  • participer à l’accueil, à la communication et au développement des relations entre les différents acteurs ;
  • encadrer et animer la vie quotidienne et les activités.
  • accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets.

Le BAFA au GPAS

Le BAFA tient une place importante au GPAS, depuis plus de 30 ans nous pensons que l’animation volontaire est un vecteur d’émancipation, d’ouverture au monde et un levier de l’éducation populaire. Nous pensons que chaque pédagogue, quʼil soit parent, animateur, éducateur ou tout simplement citoyen impliqué dans la vie de sa commune, de son quartier, a sur lʼenfant un projet éducatif qui se réfère consciemment ou non à un projet de société.

Trois entités éducatives se distinguent et se complètent plus particulièrement : la famille, l’école et l’éducation populaire, dans laquelle nous retrouvons l’ACM. Les accueils collectifs de mineurs (ACM) peuvent occuper une place importante dans la vie des enfants et des jeunes. C’est pourquoi nous pensons que devenir animateur volontaire et s’engager dans une formation BAFA :

  • c’est se sentir prêt à prendre des responsabilités pour encadrer des groupes de jeunes
  • c’est construire et mener avec les jeunes des projets en accord avec le projet éducatif de la structure
  • c’est accompagner les jeunes vers une autonomie

Et l’ACM devient alors une des possibilités de l’engagement citoyen. Se faisant, le projet éducatif du GPAS, en référence à ses finalités, insiste sur deux axes qui traversent l’ensemble des temps de formation :

  • L’enfant est un être social. La connaissance de l’enfant ne peut exclure la prise en compte de la pluralité des conditions d’existence qui fondent des relations différentes avec les adultes et les autres enfants qui l’entourent, la culture et le territoire de vie.
  • Les accueils collectifs des mineurs et les centres de vacances sont dans des environnements qui, quelle que soit leur implantation (milieu rural, maritime ou urbain) sont autant de sources d’activités et d’idées de loisirs qui favorisent la rencontre, la découverte d’activités nouvelles et l’ouverture sur le monde, le décloisonnement des activités de loisirs

Déroulement

Pour obtenir le BAFA, vous devez suivre deux sessions de formation théorique et un stage pratique qui se déroulent obligatoirement dans l’ordre suivant :

1ère étape : une session de formation générale (de 8 jours minimum), qui vous permet d’acquérir les connaissances de base nécessaires pour encadrer un groupe d’enfants.

2ème étape : un stage pratique (14 jours effectifs minimum), qui vous permet la mise en œuvre des acquis et l’expérimentation. Ce stage est à effectuer dans un accueil de loisirs habilité par le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Il peut s’effectuer en plusieurs fois. (Dés le début de la formation BAFA, mettez-vous à la recherche d’une structure pour vous accueillir lors de votre stage pratique).

3ème étape : une session d’approfondissement (de 6 jours minimum) ou de qualification (de 8 jours minimum) qui vous permet de revenir sur l’expérience en stage pratique, et d’approfondir, de compléter, d’analyser vos acquis et besoins de formation. C’est également un moment pour acquérir de nouvelles connaissances et compétences en lien avec un thème particulier.

Vous avez 30 mois pour suivre l’intégralité de la formation. Il ne peut pas s’écouler plus de 18 mois entre la formation générale et le stage pratique, sauf en cas de demande de dérogation avant le terme des 18 mois. Dans ce cas, adressez-vous à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) de votre département de résidence. La DDCSPP peut accorder une prorogation d’un an maximum aux candidats pouvant justifier d’un « empêchement pour cas de force majeure ». Il convient d’adresser cette demande par écrit et de la motiver expressément.

Prochains stages de formation générale

Du 16 au 23 février à Rennes, demi-pension
Du 13 au 20 avril à Brest / Saint-Renan, internat
Du 6 au 13 juillet à Rennes, demi-pension
Du 24 au 31 août à Douarnenez, internat
Du 26 octobre au 2 novembre à Landivisiau, internat

En internat : 480€
½ pension : 360€

Prochains stages d'approfondisse-
ment

L’enfant et les arts plastiques, du 15 au 20 avril à Brest / St Renan, demi-pension ou internat
L’enfant et le bord de mer, du 26 au 31 août à Douarnenez, internat
L’enfant et la nature, du 28 octobre au 2 novembre à Landivisiau, internat

En internat : 450€
½ pension : 340€